Project Description

 

 

 

Le yoga
Un instant pour soi, la découverte perpétuelle de son intériorité…

 

Le yoga permet de poser un instant pour soi afin de créer un espace qui pourra accueillir tout ce qui est. Il nous invite à passer par le corps pour toucher des parts de nous que l’on prend soin de laisser de côté (souvent inconsciemment). Durant la pratique des asanas (postures), l’attention est particulièrement mise sur le souffle qui est notre lien entre l’extérieur et l’intérieur. Le prana (souffle) est un premier moyen pour se connecter à soi. Partant du monde qui se déroule en dehors de nous, nous venons explorer ce qui se joue à l’intérieur grâce au souffle. Il est un support au voyage intérieur. Puis une fois que les pratiquants sont à l’intérieur d’eux alors peut s’éveiller tout un autre monde. Un monde constitué de sensations corporelles et d’émotions. L’éveil à son corps est la première étape que je vous propose d’aborder au travers du yoga. Nos corps qui nous accompagnent et nous portent au quotidien sont souvent laissés de côté et oubliés. Nous avons tendance dans nos sociétés d’aujourd’hui à privilégier le mental et à mettre le corps au service du mental. Or c’est tout l’inverse qui aurait du sens. Mettre le mental au service du corps. Le corps est porteur de notre sagesse. Il sait ce qui est bon pour nous. Il nous le fait ressentir chaque jour et à chaque moment. Le problème d’aujourd’hui est que nous ne savons plus l’écouter. Nous écoutons, pour la plupart, notre mental qui devient notre guide. On rationnalise nos expériences au lieu de les vivre. Trop souvent nous nous laissons guider par ce qui a du sens, au sens de la raison, plutôt que par nos propres sens.

Avez-vous déjà vécu cette situation où devant un choix, vous avez opté pour le choix de la raison et pas celui de votre cœur alors que tout cotre corps vous criait le contraire ?
Ceci est un exemple qui vous montre que bien trop souvent nous rationnalisons nos choix au lieu d’écouter notre corps qui est notre meilleur guide.

Savez-vous que le corps à une mémoire ? Nous appelons cela la mémoire cellulaire. Tout notre vécu (et bien plus) est enregistré dans le corps. C’est pour cela que le corps réagit à tout ce que l’on vit et aux choix qui se présentent à nous.
Lorsque l’on va pratiquer, on va connecter des parts de soi enregistrées dans le corps. Nous avons alors accès à la mémoire cellulaire. Cette mémoire est bien sûr disponible à tout moment mais au début le fait de prévoir un moment pour soi au travers d’une pratique tournée vers son intériorité permet plus facilement d’aller à son contact. Le mouvement que l’on fait au travers du yoga, aide à la libération cellulaire. Les flexions avant et les extensions permettent la libération des mémoires corporelles.

 

C’est en grande partie ce qui fait que les pratiquants de yoga ressentent cette sensation d’apaisement, de sérénité et de paix après les séances. Le fait de venir libérer de l’espace en soi, physiquement parlant par ces mouvements qui étirent le corps, permet de libérer ce qui est obsolète pour soi afin d’ouvrir un nouvel espace pour accueillir le nouveau.
Ces sensations de sérénité et de paix viennent aussi du fait d’avoir pris un moment pour s’écouter de l’intérieur. Un moment pour venir à sa rencontre et expérimenter en conscience ce qui se passe en soi. Comme un enfant qui arrive à se calmer dès que le parent écoute son malheur, il en est de même pour le corps. Le corps crie au travers de maux tant qu’il n’est pas écouté. Le yoga c’est aussi l’intention de poser ce moment d’écoute.
Les mouvements proposés permettent également d’agir sur le système nerveux sympathique et parasympathique. Cette action va modifier l’information que l’on donne au corps et au cerveau dans le but de ré-informer avec ce qui a du sens pour soi aujourd’hui.
C’est un état d’être qui se renouvelle à chaque instant. Le yoga n’a pas de limites. Il ne se limite ni au corps (car il va au-delà d’une simple action physique, il touche l’être dans sa globalité), ni sur le tapis (il s’applique aussi et surtout en dehors de nos tapis dans nos vies quotidiennes). Le but du yoga est de pouvoir apprendre à se connaître, apprendre comment l’on fonctionne et être conscient de ce qui se passe en soi afin de pouvoir étendre cette connaissance chaque jour et modifier ainsi la perception de notre vie. Car notre perception est la seule chose sur laquelle nous pouvons agir. Le reste n’est pas sous notre contrôle.

Prendre conscience au quotidien de son état intérieur, de ses sensations, de ses émotions, voilà ma vision du yoga et ce que je vous partage.
Passer par le corps pour reconnecter tout ce qui nous constitue, parce qu’à mon sens, le corps est la clef.
Pendant la retraite « INSIDE ME » qui vous invite à venir expérimenter ce qui se joue en vous, le yoga sera une porte d’entrée pour venir à votre découverte.

 

Océane Onoratiniwww.lecorpslaclef.com