Project Description

L’estime de soi, le socle de notre bien-être

Gagner en Estime de Soi pour Gagner en Bien-être

Je ne suis pas digne d’être aimé(e), je n’y arriverai jamais, je ne suis pas assez bien, je m’en veux d’avoir réagi comme ça…

Que ce soit dans notre vie personnelle ou dans notre vie professionnelle, il peut y avoir des moments où l’on doute de soi, de nos capacités, de notre valeur. C’est ce qu’on appelle communément le manque d’estime de soi ou avoir une faible estime de soi.

La bonne nouvelle, c’est que l’estime de soi peut se travailler, se développer et s’améliorer ! Vous pouvez gagner en estime de soi pour gagner en bien-être ! Je vous raconte tout cela dans cet article.

Qu’est-ce que l’estime de soi ?

L’estime de soi est l’évaluation de notre propre valeur, en tant qu’être humain. Il s’agit en quelque sorte de l’opinion que j’ai de moi-même. Quelle est ma valeur ? Combien je m’estime ?

L’estime de soi est un sujet qui concerne tout le monde et qui a beaucoup de répercussions dans notre vie quotidienne (sociale, professionnelle, personnelle, relationnelle…).

Votre estime de soi est-elle bonne ou mauvaise ? Est-ce qu’elle vous donne des ailes ou est-ce qu’elle vous empêche d’avancer dans la vie ?

Avez-vous une faible ou une forte estime de soi ?

Votre attitude vis-à-vis de vous-même est-elle plutôt négative ? Pensez-vous les choses suivantes à votre propos ?

  • J’ai moins de valeur que les autres.
  • Je me sens inutile et bon à rien.
  • J’ai encore tout raté.
  • Je n’arrive pas à faire aussi bien que les autres.
  • Je n’ai aucune raison d’être fier(e) de moi.

Ou faites-vous partie de ceux qui ont une attitude positive envers eux-mêmes ?

  • J’ai de la valeur.
  • Je connais ma valeur.
  • Je suis capable de faire aussi bien que les autres (voire mieux).
  • Je suis satisfait(e) et fier(e) de moi.

Avoir une forte estime de soi n’est pas vraiment problématique. Mais, à l’inverse, une faible estime de soi peut créer des blocages et vous empêcher de vivre une vie épanouie.

Comment s’est construite votre estime de soi ?

Eh oui… L’estime de soi se construit et s’acquiert… Elle n’est pas innée !

À la naissance, le bébé n’a pas d’estime de soi. Car il n’a pas la conscience de soi !

L’estime de soi est la résultante de tout notre passé, de tout ce qui est arrivé dans notre vie : notre enfance, notre éducation, nos expériences, nos échecs, nos réussites, nos blessures… Tout. Les bonnes choses, comme les mauvaises.

Et c’est pendant notre enfance que se construit la base de l’estime de soi. À partir du comportement de nos parents face à nos actions : nous ont-ils témoigné de l’amour, de la déception ou des reproches ? À partir des paroles de nos enseignants, des regards des autres enfants…

Malheureusement, nous vivons dans un monde où la comparaison et la compétition sont fortes et considérées. Or, nous sommes tous uniques et différents, et c’est bien cela qui fait la beauté et la richesse du monde. Que ce soit sur notre aspect physique ou nos capacités intellectuelles, pourquoi devons-nous sans cesse nous comparer aux autres et nous concurrencer ?

C’est un autre débat…

Quoi qu’il arrive, notre estime de soi se construit sur les signaux que les autres et d’une manière générale, l’extérieur, nous renvoient (parents, frère et sœur, professeur, employeur, normes de la société, messages des médias…).

Par exemple, si durant toute votre scolarité, vos professeurs vous ont qualifié de nul, ou vos parents ont été sévères, exigeants et peu aimants… il y a de fortes chances pour que vous manquiez d’estime de soi.

À l’inverse, si vous avez reçu beaucoup d’amour et le soutien de vos parents, s’ils vous ont expliqué la notion d’essai/erreur, plutôt que d’échec/réussite… vous avez certainement une bonne estime de soi.

L’estime de soi repose sur 3 piliers fondamentaux.

Si vous pensez avoir une faible estime de soi, essayez de voir lequel (ou lesquels) de ces 3 piliers est concerné.

Les 3 piliers de l’estime de soi :

> La confiance en soi

Je sais que je possède des compétences et des talents et je les utilise pour avancer dans la vie.

Il s’agit de notre capacité à agir.

Un manque de confiance en soi empêche de faire et de mettre en action. Derrière, se cachent souvent la peur de l’échec et le stress des critiques extérieures.

Vous reconnaissez-vous ?

  • J’ose agir et me lancer sans craindre les erreurs car les erreurs me font grandir.
  • La peur d’échouer me paralyse et j’en perds tous mes moyens.
  • J’ai envie de commencer tel projet, mais je ne suis pas sûr d’y arriver… alors j’attends.

> L’amour de soi

Je m’aime et je m’accepte tel que je suis, avec mes qualités et mes défauts.

Il s’agit simplement du fait de s’aimer inconditionnellement, c’est-à-dire sans conditions. Accueillir ses faiblesses, tout comme ses forces. Être bienveillant envers soi-même et ne pas être dans le jugement de soi.

Il ne s’agit pas d’être égoïste et de ne penser qu’à soi. L’amour de soi est la fondation essentielle à l’amour de l’autre. On ne peut donner et partager que ce que l’on possède.

Si je ne m’aime pas, comment puis-je donner de l’amour à l’autre ? Et surtout, comment l’autre peut-il m’aimer ?

> L’image de soi

Quand je me regarde dans un miroir, je me vois tel que je suis dans la réalité. Je ne projette pas d’image « idéale » sur moi-même. Je ne suis pas dans le jugement, j’observe les choses telles qu’elles sont.

Il s’agit de la vision que l’on a de soi-même. Et souvent, cette vision est déformée par rapport à la réalité.

Sur le plan physique par exemple : je trouve que mon corps est trop gros / trop maigre. Mon nez est trop grand / trop petit. Il s’agit toujours d’une comparaison par rapport à une image idéale que l’on aimerait atteindre. Cette image idéale résulte de tout ce qui est projeté sur nous par l’extérieur (les autres, les médias, les magazines…)

L’image de soi est souvent différente de l’image que l’on renvoie aux autres et de l’image que les autres ont de nous. Oula, ça devient compliqué…

Comment travailler l’estime de soi ?

Comme je vous le disais en introduction, l’estime de soi peut évoluer ! Elle n’est pas figée et irréversible ! Il est possible de grandir en estime de soi et d’accroître son bien-être.

J’aimerais déjà vous dire que chacun d’entre vous a de la valeur, une immense valeur. Vous êtes né avec et vous n’avez rien à prouver.

Il n’est pas question d’être digne de recevoir telle ou telle chose… Nous avons tous des potentiels et des talents cachés en nous.

Si vous ne les avez pas encore découverts, peut-être n’avez-vous pas bien cherché, ou en tout cas, pas au bon endroit !

  • Souvenez-vous que les jugements des autres leur appartiennent !
  • Parlez de vous de manière positive, valorisez vos progrès et célébrez chacune de vos avancées.
  • Prenez le temps de réfléchir à ce qui est essentiel pour vous dans la vie. Faites le tri entre ce que les autres attendent de vous et ce que vous souhaitez réellement pour vous. Et avancez en cohérence avec vos propres valeurs.
  • Adoptez la méthode des petits pas. Évitez les objectifs trop ambitieux, qui vous découragent d’avance. Accomplissez chaque jour des petites actions ou des petits challenges.
  • Pratiquez une technique bien-être telle que :
    • La respiration profonde pour vous détendre et libérer vos émotions bloquées
    • La méditation pour grandir en conscience et vivre l’instant présent
    • Le yoga pour relâcher vos tensions tout en renforçant votre corps
    • Engagez un coach qui vous accompagne, vous guide et vous encourage dans votre démarche.

Si vous sentez le besoin d’être épaulé pour travailler sur votre estime de soi, contactez-moi par téléphone, email ou formulaire de contact. Je me ferai une joie de vous répondre et de vous rencontrer. D’ailleurs, je vous offre le premier entretien.

Découvrez aussi « Les Ateliers de Sara », que j’organise mensuellement sur différents sujets de développement personnel, tels que l’estime de soi : 

 

> Voir les ateliers de Sara <

 

Ne laissez pas un manque d’estime de soi vous empêcher d’atteindre vos rêves !

Prenez conscience de votre valeur et soyez fier de qui vous êtes 😊.